Boules de neige dans la société civile

Une nouvelle phase du projet Renforcement des Capacités (PRC) a maintenant commencé. Chaque participant est maintenant entré dans le processus de lancement de son propre projet à petite-échelle, qui unit sa vision et sa passion dans une association et dans les formations reçues dans le cadre du PRC.

Alors quel est le lien entre des boules de neige et ce projet ? Si nous parlons des sphères de neige compactée, absolument aucun. Mais si nous parlons de l’effet boule de neige – le processus selon lequel une chose est lancée, prend de la vitesse et du volume, et a un impact probable – alors le lien est considérable, c’est une image très parlante.

Quatre de nos cinq partenaires du PRC vont de l’avant, ayant tous planifié leur propre projet à petite-échelle à mettre en place.

C’est l’un des trois éléments du projet ; les deux autres sont des formations de renforcement des capacités et le coaching individuel des cinq associations locales.

La cinquième association cherchera à commencer son projet l’année prochaine. Comme c’est une association beaucoup plus jeune – et petite – l’ACT continuera à marcher avec elle à son pas, en la soutenant dans le choix de la forme que prendra son projet à petite échelle.

Nous sommes ravis d’annoncer les quatre projets :

Association de la Femme Brillante d’aujourd’hui (Bright Women’s Association of Today – BWAT)

Projet : Brins d’espoir à Carthage
Période : Douze mois
Emplacement : Tunis et le Grand Tunis
Personnes : Sept femmes
Objectif : Le projet verra les femmes participantes recevoir une formation en broderie et couture. Chacune bénéficiera de séances pratiques sur comment utiliser une machine à coudre, mesurer et fabriquer une variété d’articles, et personnaliser différents articles pour les clients.
Cette opportunité offrira à chaque participante une compétence indispensable qui lui permettra de commencer à gagner sa vie pour elle-même et pour sa famille.

Association Tunisienne d’Agriculture Environnementale – ATAE

Projet : Programme d’Accompagnement Technique et Environnemental (PacTE)
Période : Dix-huit mois
Emplacement : Région de Teboursouk, Béja (au nord de la Tunisie)
Personnes : Un réseau de fermiers dans la région
Objectif : « Nous pensons que nous avons les moyens de remédier – même si ce n’est qu’en partie – à certains des problèmes de la région. » L’objectif de ce projet est la création un réseau d’agriculteurs compétents et formés à de bonnes pratiques agricoles et environnementales. Les propriétaires fonciers sont confrontés à des problèmes climatiques, socio-économiques et environnementaux. Il s’agit notamment de la dégradation des sols, de la nécessité d’un deuxième emploi pour compléter les revenus, de l’utilisation de produits chimiques et d’une mauvaise gestion.
ATAE cherche à contribuer au développement du secteur agricole en Tunisie, en offrant un avenir meilleur aux agriculteurs qui prennent part au projet.

Tounes Tanmou – “Tunisie Pousse”

Projet : Une Tunisie meilleure
Période : Dix-huit mois
Emplacement : Tunis et le Grand Tunis
Personnes : Six jeunes et leur communauté
Objectif : Ce projet comprend deux parties. En réponse aux taux élevés de chômage des jeunes, la première verra ce projet chercher à offrir aux six participants/participantes une formation pratique et une formation à la réflexion collective théorique. Le but est de les équiper et de transformer les participants/participantes en formateurs/formatrices de jeunes qui rapporteront ce qu’ils/elles ont appris dans leurs communautés. La deuxième partie sera le renforcement des capacités avec la participation d’autres associations. Nous jouerons un rôle de soutien auprès du mouvement en pleine expansion de la société civile que connaît actuellement la Tunisie.

Attalaki

Projet : Renforcement des Capacités dans le domaine du dialogue interreligieux
Période : Dix-huit mois
Emplacement : Tunis et le Grand Tunis
Personnes : Entre dix et quinze responsables religieux
Objectif : Attalki pense qu’il est important de créer « une nouvelle culture de dialogue » qui rassemble les voix opposées. Ce projet verra la conception et la mise en œuvre d’un programme de formation destiné à éduquer des travailleurs au respect nécessaire pour les autres religions. Ce programme espère répandre une culture du dialogue par l’acceptation de la différence d’opinion, le développement de compétences et de capacités de réflexion, et la création d’une atmosphère de confiance.

L’ACT souhaite à chaque association un plein succès dans ses nouveaux projets ; puissent-elles continuer à grandir et se développer au fur et à mesure qu’elles prennent leur essor et qu’elles apportent une transformation aux personnes sur lesquelles elles auront un impact !